ibis blog

Et si l'estimation de coûts est erronée?

06 November 2017

Et si l'estimation de coûts est erronée?

Les estimations des coûts créent des attentes chez  toutes les parties prenantes du projet. Si elles s'avèrent ne pas fonctionner à un stade ultérieur, des dépassements budgétaires et des déceptions surviennent. Qui sont les principaux décideurs et les principaux défis pour éviter que votre estimation ne soit erronée ?

Informations limitées

Le plus grand défi consiste à savoir comment vous pouvez, en tant qu'expert des coûts, gérer les informations limitées dans la (les) première(s) phase(s) du projet. Cela va des quantités manquantes ou mal calculée, aux modifications de conception mises en œuvre ultérieurement. De plus, il faut prendre en compte les effets psychologiques des promoteurs de projets qui ont un intérêt à maintenir basse la première estimation de coût et les critiques qui inventent plus d'activités et de quantités que les autres. En plus d’analyser ensemble toutes les informations disponibles et les utiliser pour la première estimation de coûts, l'analyse et l'anticipation peuvent être ajoutées à la valeur de l'équipe de tout le monde. Par exemple en mettant en présence un spécialiste de l'estimation du coût et du calcul avec un « moniteur » critique. 

kostenraming

 

Précision apparente

En raison de l'utilisation croissante de Modèles d'Information de Construction (BIM) dans les projets, beaucoup plus d'informations semblent être disponibles dans une étape précoce. L'accent est mis sur « semble » car cela permet de former une précision apparente basée sur des informations conceptuelles. Si le BMI est adapté à une étape ultérieure par des influences constructives et techniques d'installation, les conséquences financières peuvent être radicales. Un avantage bienvenu de ces BIM tant pour les estimations que pour les calculs de coûts est la vitesse à laquelle peuvent être répercutées toutes les conséquences d'un changement de conception. De plus, un BIM est la clé à une meilleure compréhension des projets complexes de construction et techniques civils et cela clarifie la communication entre toutes les parties prenantes.

 
Identifier les risques, analyser et assurer l'estimation des coûts

Enfin, pour une estimation fiable des coûts, il est fondamental d'identifier tous les risques éventuels, d'analyser l'impact et leur probabilité et éventuellement de s'assurer. Bien sûr, les assurances augmentent l'estimation, mais c'est souvent de l'ordre d'une fraction par rapport aux dépassements possibles. Les erreurs dans l'estimation de coût peuvent également entraîner des retards et la nécessité d'un client pour avoir un deuxième avis. Trois autres conseils pour parvenir à des estimations plus fiables : travailler avec des logiciels ayant fait leurs preuves, combiner les informations 2D de dessins avec un 3D BIM au moment d'extraire toutes les quantités et le développement d'un système d'indicateur personnel.    


linkedin logo rood hubspot.png                                       kostenraming

‘Rob van der Burg travaille comme accountmanager construction chez Ibis (partie du Groupe Brink).' 


Voir le logiciel Ibis pour l'estimation des coûts!

Téléchargez notre brochure de produit!